Présentation

Le Vélomobile Club de France est l'association qui regroupe les pratiquants du vélomobile en france.

Profitant d'un statut juridique loi 1901, l'association organise des rassemblements et des évènements sportifs, elle agit aussi pour le dévelopement de ce mode de transport écologique.

 

En adhérant au Vélomobile Club de France, vous participez à l'action de l'association, qui vise à organiser des rassemblements de vélomobiles et des randonnées, des courses et évènements sportifs dont l'accès vous sera privilégié ! Mais c'est avant tout par sympathie et pour permettre à l'ensemble des pratiquants de se retrouver dans un cadre confortable et idéal que l'association est incontournable !

 

 

Cette association a pour objets :

·         De regrouper des personnes morales et physiques concernées par la pratique du Vélomobile.

·         De représenter ce type de vélos auprès des pouvoirs publics, des fédérations et organismes officiels.

·         De faciliter et d’encourager le développement et la pratique du vélomobile en France sous toutes ses formes, utilitaires, cyclotourisme, compétition.

·         De développer les participations aux manifestations cyclistes et sportives existantes.

·         De promouvoir et développer  la pratique du vélomobile en réponse aux problèmes environnementaux et de santé publique.

Les membres du bureau

Président

Denis Bodennec, 56 ans

Circule en Waw avec assistance électrique pour la ballade et les voyages, et en Milan SL carbone pour le sport et la grande forme ! Il totalise 33 000 km à ce jour !

Trésorier

Jean-Bernard Jouannel, 64 ans

Quest, Waw, Quest XS, et Milan, Jean-Bernard use les pneus de ses machines à travers la Bretagne et même au delà, soit 70 000 km sur nos routes Françaises !

 

Secrétaire

Laure Wache, 57 ans

Laure roule en Mango Sport pour aller au travail (2x22kms / jours) depuis 2014. Elle à déjà parcouru plus de 11000 km avec son vélomobile !

 

Communication et site web

David MASSOT, 22 ans

 

David utilise son Waw depuis 2011 pour remplacer la voiture, malgré la distance qui le sépare de son travail, entre 50 et 200 km ... bientôt 35 000 km dans les jambes !